Se déplacer à Bangkok

Que vous soyez sur le point de préparer vos vacances à Bangkok (aussi appelée Krung Thep qui est le vrai nom de Bangkok) ou que y soyez déjà présent, ce web-guide vous aidera grandement s’agissant de vos déplacements dans la capitale thaïlandaise.

16ème métropole la plus peuplée au monde, Bangkok c’est avant tout une espèce de fourmilière géante dans laquelle se côtoyent des personnes aux horizons variés vivants les uns collés aux autres, ce qui amène, au niveau des transports, à une grande mixité d’usages.

Comment se déplacer à Bangkok ?

Pour se déplacer à Bangkok, différents moyens de transport existent, chacun d’entre eux s’accommodant à vos nécessités.

Par exemple pour les longs déplacements en journée, il est conseillé d’emprunter les lignes de métro mises à disposition (respectivement MRT ou Blue Line et le Bangkok Skytrain, lui même divisé en deux lignes différentes : Siom line et Sukhumvit line), alors que pour les courts trajets ou pour vous rendre sur les nombreux lieux touristiques/historiques, il est par exemple préférable de faire appel aux différents autres moyens de transport présents à Bangkok, car souvent les temples et autres lieux touristiques sont mal desservis (on vous conseillera alors de prendre des tuk-tuk, motos, bus, bateaux).

Les lignes de métro à Bangkok

Afin de vous aider à mieux comprendre comment optimiser vos déplacements à Bangkok, retrouvez ci-dessous les moyens les plus utilisés par les touristes autant que par les Bangkokiens eux-mêmes.

1.La City Line (Aéroport Suvarnabhumi)

Si vous arrivez à Bangkok par la voie aérienne, la City Line (ou Express Line, dans sa version plus rapide) sera certainement votre première rencontre avec les transports ferroviaires en Thaïlande. Permettant de relier l’aéroport International de Suvarnabhumi au centre de la ville, cette ligne est également très utilisée par les locaux habitant en périphérie de la ville. Si d’autres moyens de transport existent pour rejoindre votre hôtel depuis l’aéroport de Suvarnabhumi, tels que le taxi ou le bus, on vous conseille fortement de faire le choix de la CityLine : à la fois côté prix, mais aussi afin d’éviter de prendre des risques au niveau des embouteillages (qui sont parfois très très longs à Bangkok) selon l’heure à laquelle vous allez atterrir.

Pour tout savoir sur la City Line ou L’express Line cliquez ici.

2.Le Métro à Bangkok (MRT – BTS ou Bangkok Skytrain)

Divisé en deux lignes différentes, le métro à Bangkok reste relativement facile d’usage pour les touristes avec des points d’accueil présents à chaque station ainsi que des plans permettant de facilement se repérer.

La première voie de métro à Bangkok (Skytrain appelée aussi BTS) dispose en réalité de deux lignes distinctes, les deux ayant la caractéristique d’être aériennes. La première porte le nom de Sukhumvit Route et vous permettra de circuler du nord jusqu’au sud de la ville. La seconde, nommée Silom Route, vous permettra notamment de partir du centre ville pour rejoindre le sud ouest de la ville en passant notamment par dessus le fleuve Chaopraya.

Enfin, la seconde voie de métro à Bangkok ne dispose elle que d’une ligne et est en grande partie souterraine. Portant le nom de MRT ou encore de ‘Blue Line’ cette ligne vous sera très utile puisqu’elle dessert les principales attractions de la ville.

Pour tout savoir sur le métro à Bangkok cliquez ici.

Les autres moyens de transport pour circuler à Bangkok

La capitale thaïlandaise ne disposant que de peu de lignes de métro pour le moment, il vous sera nécessaire d’emprunter d’autres moyens de locomotion pour vous rendre dans certains lieux incontournables de la ville (on pense notamment au quartier Phra Nakong qui regroupe la très large majorité de temples et lieux historiques de la ville).

1.Les taxis, tuk-tuk et motos

Très utiles pour vous rendre dans certains lieux mal desservis, ces moyens de transports sont assez faciles à emprunter. Bangkok regorge de taxis (reconnaissables avec leur couleur rose fushia de la marque Toyota), autant que de tuk-tuks qui ne manqueront pas de vous solliciter pour une course. S’agissant des taxis-moto, c’est certainement le moyen le plus rapide et le moins onéreux pour circuler, mais bien entendu uniquement inutile en cas de visite à plusieurs personnes.

Pour tout savoir sur les transports individuels routiers dans Bangkok cliquez ici.

2.Le Bus

Si Bangkok comporte énormément de lignes de bus, par ailleurs elles-mêmes très fréquentées par les thaï, ce n’est malheureusement pas le mode de locomotion le plus plébiscité par les touristes, loin de là. Si les prix sont très peu élevés (10 baths en moyenne), la difficulté première réside dans le fait que les arrêts de bus ne comportent pas de plans permettant de facilement se repérer, chose rendant compliquée toute excursion sereinne pour un visiteur non avertit. Par ailleurs, les employés des lignes de bus ne parlant que très rarement anglais, il peut être difficile de se faire comprendre. Néanmoins, si le temps ne vous presse pas, aucun risque de tenter l’aventure en se servant notamment du nom du terminus du bus affiché à l’avant de celui-ci pour estimer son trajet et espérer arriver à bon port.

Pour tout savoir sur les différentes lignes de bus existantes à Bangkok cliquez ici.

3.Le bateau (ou Chaopraya Express)

Le Chaopraya, principal fleuve de Bangkok, est une route fluviale très empruntée à la fois par les compagnies de transport de marchandises mais aussi par des bateaux de transport de personnes. Que ce soient par les touristes ou bien par les thaï eux-mêmes, ces lignes sont très utilisées. Le Chaopraya Express dispose de 4 lignes différentes.

Elles suivent toute le même circuit, la différence majeure étant les terminus de chacune d’entre elle, ainsi certaines sont plus longues que d’autres. Avec un prix très réduit, ce moyen de locomotion est à essayer au moins une fois pour pouvoir admirer certaines des plus beaux monuments de la ville et envisager Bangkok sous un nouvel horizon.

Pour tout savoir sur comment se déplacer dans Bangkok en bateau cliquez ici.